Pourquoi j’ai choisi une carrière dans la technologie

À l’âge de seize ans, j’ai choisi mon parcours professionnel. J’ai eu passé avec succès tous mes examens de nivieau O (ordinaire) d’anglais, français, allemand, chimie, physique, mathématiques et arithmétique avec un note 1 A, la plus élevée possible. Les couloirs étaient ouverts.

Je voulais poursuivre une carrière où je pourrais utiliser mes compétences en mathématiques, car ce n’était pas purement théorique : il fallait que ce soit une science appliquée. J’ai décidé que l’ingénierie électronique et des microprocesseurs était un bon choix car elle me permettrait d’acquérir des compétences en informatique, tant sur le plan matériel que logiciel

J’ai donc choisi les cinq matières suivantes pour mes examens avancés : mathématiques, physique, chimie, français et anglais. Il me fallait quatre notes A pour aller à l’université de mon choix, Strathclyde, la première université d’électronique du Royaume-Uni. Un an plus tard, j’ai réussi avec 5 A et j’ai poursuivi mon projet.

Quatre ans plus tard, j’ai obtenu un diplôme en Électronique et ingénierie des microprocesseurs avec mention très bien.

J’avais la possibilité de continuer et d’étudier pour un doctorat, mais j’ai décidé d’entrer dans le monde du travail et d’acquérir une expérience pratique.

J’ai passé une dizaine d’entretiens et reçu neuf offres d’emploi. Après quelques mois de voyage à travers l’Europe pendant l’été, j’ai commencé mon premier emploi dans une société de conseil, où j’étais basé au bureau de Stevenage.

Après deux ans, j’ai travaillé principalement sur des projets bancaires à Londres et à Bruxelles, et j’avais besoin de nouveaux défis pour décider de travailler comme entrepreneur. Cela m’a amené à Genève, et la réunion d’équipe à l’hôtel Les Armures où j’ai jeté les yeux sur Marilyn pour la première fois.